A VINCENNES : LE CAMP DE LA HONTE DETRUIT PAR UN INCENDIE!

Les prisonniers  se sont enfin révoltés contre leurs conditions de séjour. Des africains en prison : leur crime? Ne pas être muni de papiers! Ces papiers qui font de vous un être humain! Je n’avais jamais vu ce camp de la honte, ces malheureux entassés à 3 ou 4 (voire pire!) dans des cellules. Je l’ai vu, hier soir! Le terme-même de CAMP DE RETENTION : un terme bien choisi pour en  éviter un autre  : CAMP DE CONCENTRATION, car, ne nous voilons pas la face, on CONCENTRE bien des gens dans ces clapiers. Fresnes, à côté, c’est le Ritz! Ensuite, quand vient leur heure, on les entasse, une fois de plus, dans des charters! Camp encadré de barbelés qui donnent froid dans le dos, car ils rappellent trop bien ceux des nazis! Conditions sanitaires déplorables. Assistance médicale  nulle (un turc a été victime d’une crise cardiaque)Visages  appelant à l’aide, entr’aperçus dans ces cages, qui rappellent trop ceux des malheureux qu’on rétentionnait (sic) à Auschwitz ou ailleurs!

J’attends des commentaires salés du genre "ouai, faut limiter le nombre d’immigrés" et autres! JE NE VEUX MEME PAS DISCUTER DE CELA!

Boris Vian disait : "ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tout le monde, mais le bonheur de chacun"! A méditer, Herr Hortefeux! Ces gens sont malheureux chez eux, il est de notre devoir de les aider en les accueillant!

Car, souvenez-vous toujours d’une chose, mes chers bofs! Lorsque les Européens colonosaient l’Afrique, lorsqu’ils ont colonisé l’Amérique, les africains ou les indiens d’Amérique ont-ils exigé les papiers de ceux qui venaient les envahir?!

Partout où existera un camp de rétention, notre devoir est de le foutre en l’air et de laisser s’échapper ces gens dont le seul crime est : de chercher un peu de ce bonheur qu’ils n’ont pas chez eux! Révoltez-vous, vous qu’on emprisonne sans aucune raison valable, c’est votre devoir de vous révolter contre la politique nazie de Hortefeu! Et nombreux sont ceux qui vous aideront à vous échapper! Jusqu’à ce qu’on vous régularise!

(à bientôt)***

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*