INGRID BETANCOURT LIBRE…OUI, MAIS…

Je serais le dernier des salauds à ne pas me réjouir de la libération d’Ingrid Bétancourt! Cependant, je pense qu’en "peopilisant" à outrance ce nom, ces photos diverses d’avant et d’après, en ayant recours à des médias comme Internet, les journaux, les télévisions et même les stars de la chanson, comme Renaud, ON A UN PEU OUBLIE LES AUTRES, les anonymes emprisonnés eux aussi par ces Farcs qui ont défiguré les combats de Che Guévara, qui n’a jamais eu sur les mains du sang de civils, uniquement des militaires qui s’opposaient à ses actions socialistes, qui n’aurait jamais pris des civils en ôtage – il était même l’ami des paysans chiliens qu’il n’a jamais volés, mais, au contraire, qu’il a payés lorsque lui et ses hommes leur demandait de la nourriture – et qui n’aurait jamais été un narco-trafiquant…Ceci pour la petite histoire!

Ce que je veux dire par-là, c’est que Ingrid Bétancourt, ôtage des Farcs, est devenue aussi l’ôtage des médias et des hommes politiques…et même l’ôtage des citoyens lambdas! J’en veux pour preuve les 2 photos de cette femme qui ornent l’entrée de la salle de spectacle de la ville où j’habite!

Ingrid Bétancourt enfin libre! OK, mais j’aurais préféré que, pendant toutes ces années, on parlât non pas d’Ingrid Bétancourt ôtage, mais de tous les ôtages! On sait qu’Ingrid Bétancourt tenait, en Colombie, un rôle politique et que, sans aucun doute, elle en tiendra encore un autre (Présidence?) dans un certain futur! Ceci explique cela! Mais les autres ôtages existaient, eux aussi, et on n’en parlait guère, parce qu’ils ne représentaient RIEN! D’ailleurs, on se doute bien que TOUS LES OTAGES N’ONT PAS ETE LIBERES…mais, que, pour eux, on a fini d’en parler, parce qu’ils n’ont pas le même charisme qu’Ingrid!

On m’accusera d’ergoter, comme toujours…Mais, il fallait le faire, non?!

PAGE DE MON JOURNAL : "plusieurs ôtages des Farcs ont été libérés hier soir".

(à bientôt)***

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*